Personnels vulnérables covid 19 . A savoir !!!!

Patrick CORRE


Il y a désormais une distinction faite entre personnels présentant un risque de développer une forme grave d’infection au Covid-19 et ..... personnels présentant un facteur de
vulnérabilité au Covid-19

-Pour les premiers ( risque de développer forme grave, voir pathologies plus restrictives retenues ci dessous ) :Telé travail obligatoire ou asa si télétravail pas possible

- Pour les seconds ( personnels présentant un facteur de vulnérabilité au Covid-19) : télé travail priorisé s’il est possible sinon présentiel avec masques chirurgicaux de type 2



1/ Quelles sont les recommandations pour les personnels présentant un risque de développer
une forme grave d’infection au Covid-19 ?


Les personnels présentant un risque de développer une forme grave d’infection au Covid-19 et identifiés comme tels par leur médecin traitant préviennent leur responsable hiérarchique (inspecteur de l’Education nationale, chef d’établissement, chef de service). Ils poursuivent leur activité en télétravail. Lorsque le télétravail n’est pas possible, ils sont placés en autorisation spéciale d’absence sur la base d’un certificat d’isolement délivré par un médecin.

Selon la article 2 du décret 2020-1098 du 29 aout 2020, sont regardés comme vulnérables les patients répondant à l'un des critères suivants et pour lesquels un médecin estime qu'ils présentent un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 les plaçant dans l'impossibilité de continuer à travailler en présentiel:

1° Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
2° Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
3° Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
4° Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.



2/ Quelles sont les recommandations pour les personnels présentant un facteur de
vulnérabilité au Covid-19 ?


Les personnels présentant l’un des facteurs de vulnérabilités au Covid-193 rappelés dans l’avis du Haut Conseil de santé publique du 19 juin 2020 et identifiés comme tels par leur médecin traitant préviennent leur responsable hiérarchique (inspecteur de l’Education nationale, chef d’établissement, chef de service). Pour eux, le télétravail doit être priorisé lorsque les missions exercées s’y prêtent. Si le télétravail n’est pas possible ou lorsque, malgré une possibilité de télétravail, une reprise du travail présentielle est décidée par le chef de service au regard des besoins du service, les personnels exercent sur leur lieu de travail habituel où toutes les mesures de protection seront prises avec notamment la mise à disposition de masques chirurgicaux (masques à usage médical de type II) à l’agent qui devra le porter en permanence. La nécessité d’une vigilance particulière de cet agent quant à l'hygiène régulière des mains est rappelé

Critères retenues :

1° Etre âgé de 65 ans et plus ;
2° Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
3° Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
4° Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
5° Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
6° Etre atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
7° Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
8° Etre au troisième trimestre de la grossesse



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :